Laboratoires du Département de Biologie et Physiologie Végétales

I. Laboratoire de Cryptogamie

II. Laboratoire de Biotechnologie Végétales et Environnement

III. Laboratoire de Botanique-Ecologie


I. Laboratoire de Cryptogamie

 

ACTIVITÉS SCIENTIFIQUES DU LABORATOIRE DE CRYPTOGAMIE DE LA FACULTÉ DES SCIENCES DE L’UNIVERSITÉ DE YAOUNDÉ 1

Le Responsable du Laboratoire – Pr. MOSSEBO D.C. – et quelques étudiants de Master et Doctorat-PhD au Laboratoire de cryptogamie-FSc-UY1

 

Le Laboratoire de Cryptogamie est l’un des trois (3) laboratoires en service au Département de Biologie et Physiologie Végétales (BPV) de la Faculté des Sciences de l’Université de Yaoundé 1. Ce laboratoire (Cf. photo ci-joint) mène des activités de recherche principalement dans le domaine de la cryptogamie qui est de l’étude de la Biologie et des mécanismes de reproduction des cryptogames ainsi que leur valorisation et exploitation dans la vie courante et dans d’autres domaines scientifiques. Les cryptogames sont des végétaux dits inférieurs par rapport à leur taille relativement petite et surtout le caractère discret de leur mode de reproduction en raison de la taille microscopique des organes de reproduction, contrairement à ceux des phanérogames qui sont des végétaux plus évolués. Créé dans les années 80 par le Professeur Gabriel Valet, alors Doyen de la Faculté des Sciences et enseignant-chercheur de la coopération Française au sein du Département de BPV, le Laboratoire de cryptogamie a été tour à tour dirigé par le Professeur Gabriel Valet, le Dr Atangana Etémé Roger, le Dr. Kenla Jean-Victor, et depuis 2008 par le Professeur Mossebo Dominique Claude qui y travaille avec une équipe dynamique de membres internes et externes dans les principaux axes de recherche ci-après :

  • Inventaire et phytogéographie de la flore des champignons macroscopiques et microscopiques du Cameroun aujourd’hui estimée à plus de 50 000 espèces
  • Phylogénie moléculaire, Taxonomie et Systématique des champignons comestibles (Basidiomycètes, Ascomycètes), ceux d’intérêt médical et à potentiel pharmacologique du Cameroun et d’Afrique centrale
  • Phytochimie et détermination des substances naturelles des Macromycètes à potentiel thérapeutique du Cameroun et d’Afrique centrale
  • Identification des champignons comestibles et toxiques ou vénéneux du Cameroun et d’Afrique centrale
  • Essais de domestication des champignons sauvages, mais comestibles du Cameroun
  • Etude de la valeur nutritionnelle des champignons du Cameroun et d’Afrique centrale
  • Inventaire de la flore algale des eaux douces du Cameroun
  • Inventaire et essais de domestication des algues d’importance alimentaire, médicinale et pharmaceutique du Cameroun.

 

L’équipe actuelle de recherche du Laboratoire de cryptogamie est composée des membres ci-après internes et externes à l’Université de Yaoundé 1 qui travaillent en étroite collaboration sur divers sujets de recherche :

 

Equipe de recherche du Laboratoire de Cryptogamie

MembresGradeAdresse, E-mail, Tél
1MOSSEBO  Dominique ClaudeProfesseur, Chef de Laboratoire dmossebo@yahoo.fr
Membres associésGradeInstitution
2ENEKE Esoyang Tambe, épse BECHEMMaître de conférencesUniversité de Buea
3TONJOCK Rosemary, épse KINGUEChargée de coursUniversité de Bamenda
4IWEWEChargé de coursFaculté de Médecine et des Sciences Biomédicales (FMSB), UY1
5ONGUENE AWANA NEREEMaitre de RechercheIRAD, Nkolbisson
6KANSCI GermainMaître de conférencesUniversité de Yaoundé 1
7GUETSOP VictorMaitre de conférencesUniversité de Dschang
8MACHOUART MarieProfesseurUniversité de Lorraine, Nancy/France
9Leif  RYVARDENProfesseurUniversité d’Oslo, Norvège
10NDINTEH TANTOH DerekMaitre de conférencesUniversité de Johannesburg, Afrique du sud
11LUMANDE KASALI JosephProfesseurERAIEFT, Université de Kinshasa, Congo-RDC
12NINKWANGO TEMOKA Antoine           /Chef de ferme de multiplication des semences des champignons d’Obala
13KENGNI MOUAFFO AYISSI BeaudelairPost-Doc
14AMBIT Rose TimohPost-Doc
15ESSOUMAN EBOUEL Pyrus FlavienPost-Doc
Participation du Laboratoire de cryptogamie (Cf. « UY1 » sur photo) représentant le Département de Biologie et Physiologie Végétales de la Faculté des sciences de l’Université de Yaoundé 1 au séminaire APA d’octobre 2017 à l’IRD-Bondy dans la banlieue de Paris

 

 

Activités du Projet SEP 2D présentées au Laboratoire de cryptogamie et retenues pour les séminaires du mois de Décembre 2018- Cf. calendrier 2018 de l’IRD

Ce laboratoire a depuis sa création produit plus d’une cinquantaine de mémoires de Maîtrise, une trentaine de DEA, une vingtaine de Master et une

dizaine de thèses de Doctorat tous déjà soutenus et plusieurs autres Masters et de Doctorat-Ph.D y sont en cours d’encadrement ou à soutenir à court et moyen terme.

De nombreuses publications scientifiques dans des journaux spécialisés à facteur d’impact sont régulièrement produites au Laboratoire de cryptogamie et ce avec une impulsion particulière depuis l’arrivée du Professeur Mossebo Dominique Claude dans ce laboratoire au milieu des années 90. Quelques titres sélectionnés de ces publications sont donnés ci-dessous en document ANNEXE à cet article.

Cette production scientifique a permis l’élaboration de nombreux supports de cours aujourd’hui utilisés dans les enseignements en cours magistraux (CM), Travaux Dirigés (TD), Travaux Pratiques (TP) et Travaux Personnels de l’Etudiant (TPE) en L2, L3, M1, et D1 tant à la Faculté des sciences qu’à la Faculté de Médecine et des Sciences Biomédicales (FMSB) de l’Université de Yaoundé 1.

Sur le plan de la coopération internationale, le Laboratoire de cryptogamie travaille en partenariat avec de nombreuses autres institutions et

CALENDRIER IRD-2018-Cf. Activités et séminaires de Décembre 2018

laboratoires de recherche à travers le monde tels le « Mykologishes Laboratorium, Fakultät für Biologie, Universität-Tübingen » en Allemagne, le Laboratoire de cryptogamie du Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN) de Paris,  L’ERAIEFT de l’Université de Kinshasa en République Démocratique du Congo, l’Université de Lorraine à Nancy/France, l’Université d’Oslo en Norvège, l’Université catholique de Louvain en Belgique et l’Université de Johannesburg en Afrique du sud.

Concernant les projets, la production scientifique du Laboratoire de cryptogamie lui a permis de soumissionner avec succès à des appels d’offres très compétitifs à projets de recherche tant au niveau du « Deutsche Forschungsgemeinschaft » (DFG), du « Deutsches Akademishes Austauschdienst » (DAAD), de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) et de l’Institut Français de Recherche pour le Développement (IRD : Cf. Photos ci-joints des activités de recherche sur calendrier IRD-2018). L’IRD assure en ce moment la tutelle du Projet de Recherche Prioritaire N° 5 (SEP 2D, PRP N° 5) de l’Initiative Sud Expert Plantes Développement Durable (SEP 2D) parrainé par le Ministère Français des Affaires Etrangères et porté par le Laboratoire de cryptogamie en partenariat avec trois institutions universitaires étrangères, la CONVENTION DE COLLABORATION (Cf. 1ère page du document scanné  ci-joint) ayant été co-signée par Directeur de l’IRD à Marseille et le Recteur de l’Université de Yaoundé 1.

 

Première page de la CONVENTION DE COLLABORATION entre SEP 2D, l’IRD et l’Université de Yaoundé 1 représenté par le Laboratoire de cryptogamie

 

 

 

 

 

 

Pr. MOSSEBO Dominique Claude

Professeur titulaire des Universités

Université de Yaoundé 1

Faculté des sciences

Laboratoire de cryptogamie

B.P. 1456 Yaoundé

E-mail : dmossebo@yahoo.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ANNEXE: SÉLECTION DE QUELQUES PUBLICATIONS SCIENTIFIQUES PRODUITES AU

                  LABORATOIRE DE CRYPTOGAMIE DE LA FACULTÉ DES SCIENCES DE

                  L’UNIVERSITE DE YAOUNDE 1

 

1)      MOSSEBO, D.C., Essouman, E.P.F., Machouart, M., & Gueidan C. (2017). Phylogenetic relationships, taxonomic revision and new taxa of Termitomyces (Lyophyllaceae, Basidiomycota) inferred from combined nLSU- and mtSSU-rDNA sequences. PHYTOTAXA 321(1):71–102.                                                                                Doi : http://dx.doi.org/10.11646/phytotaxa.321.1.3
2)      Essouman E.P.F., Kengni Ayissi M.B., Metsebing B.P. and MOSSEBO D.C. (2017): In vitro post-harvest growth parameters of termite-associated fungi: a case study of Termitomyces schimperi (Basidiomycota, Lyophyllaceae): STUDIES IN FUNGI 2(1): 178-190.  Doi 10.5943/Sif/2/1/20
3)      Dominique Claude MOSSEBO, Rose T. AMBIT, Marie-Claire MACHOUART & Germain KANSCI (2015a): A new ethanol-based macrochemical test combined with a cultural character in the process of identification of the cosmopolitan wood-decayer Ganoderma resinaceum Boud. JOURNAL OF YEAST AND FUNGAL RESEARCH 6(1): 1-10.    Doi: 105897/JYFR2015.0153.   (Egypt/England)
4)      AMBIT R. T. & MOSSEBO D. C. (2015b): The first African record of Artolenzites acuta comb. nov. (Basidiomycota, Polyporaceae). MYCOSPHERE 6(3); 280-289. Doi : 10.5943/Mycosphere/6/3/6.   (China)
5)      KENGNI AYISSI M.B. & MOSSEBO D.C. (2014). Some noteworthy taxonomic variations in the complex wood-decayer Ganoderma resinaceum (Basidiomycota) with reference to collections from tropical Africa. KEW BULLETIN 69(4): 1-14.    Doi : 10.1007/s12225-0114-9542-9.   (England)
6)      KENGNI AYISSI MB, Mossebo D.C., Machouart  MC,  Kansci G, Tsigaing  TF, Dogang LR, Metsebing  BP & Djifack NM (2014). A new method by correlation to forecast the optimal time of spore-prints production and collection on sporocarps of Ganoderma  resinaceum  Boud. (Basidiomycota) on natural substrate. MYCOSPHERE 5(6): 758-767.     Doi:10.5943/Mycosphere/5/6/6.    (China)
7)      André-Ledoux NJOUONKOU, Dominique Claude MOSSEBO & Amougou Akoa (2013): The genera Lentinus and Panus in the Dja Biosphere reserve and its periphery, Cameroon.     KEW BULLETIN    68(3) : 517-52.  Doi: 10.1007/S12225-013-9461-1    (England)
8)      J. PIATEK, M. PIATEK & D. C. MOSSEBO (2012): The first discovery of an encysted chrysophyte in Africa: Dinobryon sertularia Ehrenb. from Cameroon. NOVA HEDWIGIA. Vol. 95 Issue 3-4: 391-401.  Doi : 10.1127/0029-5035/2012/0058  (Germany)
9)      C. DECOCK, D.C. MOSSEBO & Prudence Yombiyeni (2011) : Studies in Perenniporia s. lat. (Basidiomycota). African taxa V: Perenniporia alboferruginea sp. nov. from Cameroon.   PLANT ECOLOGY AND EVOLUTION 144 (2): 226 – 232. http://dx.doi.org/10.5091/plecevo.2011.509    (Belgium)
10)   D.C. MOSSEBO, E.F.P, Essouman, B. M. Kengni  Ayissi, Nzapena’a Tetang et R. T. Ambit (2011) : Termitomyces infundibiliformis sp. nov. et T. striatus f. camerunensis f. nov. du Cameroun. Clé d’identification des Termitomyces (Basidiomycètes) d’Afrique Centrale.   BULLETIN DE LA SOCIETE MYCOLOGIQUE DE FRANCE  127 (1-2) : 153-168    (France)
11)   D.C. MOSSEBO, A.L. Njouonkou, M. Piatek, B. Kengni Ayissi & M. Djamndo Djasbe (2009): Termitomyces striatus f. pileatus f. nov. and f. brunneus f. nov. from Cameroon with a key to central African species. MYCOTAXON  107 : 315-329    (USA)
12)   M. PIATEK, K. VANKY, D.C. MOSSEBO, & J. PIATEK (2008): Doassansiopsis caldesiae sp. nov. and Doassansiopsis tomasii: two remarkable smut fungi from Cameroon.  MYCOLOGIA 100(4): 662-672.  Doi: 10.3852/07-189R   (USA)
13)     H. VOGLMAYR, M. PIATEK and D.C. MOSSEBO (2008): Pseudoperonospora cubensis causing downy mildew disease on Impatiens irvingii in Cameroon: a new host for the pathogen. NEW DISEASE REPORTS 18: 1-3.  ISSN 2044-0588.  (England)
14)     D.C. MOSSEBO, A. L. NJOUONKOU, R. COURTECUISSE & A. AMOUGOU (2007) :  Enzymatic activities and decay characteristics in some wood-rotting Basidiomycetes from Cameroon and determination of the time-dependent activity of syringaldazine in spot tests. CRYPTOGAMIE-MYCOLOGIE 28(2) :  107-121    (France)
15)   D.C. MOSSEBO & L. RYVARDEN (2003): The Genus Mycorrhaphium in Africa. MYCOTAXON  88 : 229-232    (USA)
16)   Germain KANSCI,  Dominique Claude MOSSEBO,  Alain Blaise SELATSA & Martin FOTSO (2003) : Nutrient content of some mushroom species of the genus Termitomyces consumed in Cameroon. NAHRUNG/FOOD, Vol. 47 (3) : 213-216   (Allemagne)
17)   D. C. MOSSEBO, A. AMOUGOU et R. E. ATANGANA (2002) : Contribution à l’étude du genre Termitomyces (Basidiomycètes) au Cameroun : Ecologie et systématique. BULLETIN DE LA SOCIETE MYCOLOGIQUE DE France, TOME 118, Fascicule 3 : 195-249    (France)
18)   Dominique C. MOSSEBO (2002) : Growth of wood-inhabiting Lentinus species from Cameroon in Laboratory culture . MYCOLOGIST, Vol. 16 (Part 4) : 168-171    (Angleterre)
19)   Vladimir ANTONIN & Dominique Claude MOSSEBO (2002) : Two interesting central African collections of Physalacria (Basidiomycetes, Agaricales) : P. camerunensis sp. nov. and the first African record of P. tropicaMYCOTAXON  83 : 419-424      (USA)
20)   Cony DECOCK & MOSSEBO D. C. (2002) : Studies in Perenniporia (Basidiomycetes, Polyporaceae) : African taxa III. The new species Perenniporia djaensis  and some new records of Perenniporia for the Dja Biosphere reserve, Cameroon. SYSTEMATICS AND GEOGRAPHY  OF  PLANTS  72 : 55-62     (Belgique)
21)   Dominique C. MOSSEBO & AKOA  AMOUGOU (2001) : Mise en évidence de la dissolution des cloisons dolipores préalable à la migration nucléaire chez Dacrymyces stillatus Nees : Fries (Basidiomycète). CRYPTOGAMIE-MYCOLOGIE  22(3) : 185-191      (France) 
22)   Dominique C. MOSSEBO, AMOUGOU AKOA & R. ATANGANA Etémé (2001): Ultrastructural studies of the patterns of conidiogenesis in Dacrymyces stillatus Nees : Fries (Basidiomycete). CRYPTOGAMIE-MYCOLOGIE  22(2) :  119-138       (France)
23)   D. C. MOSSEBO,  AMOUGOU AKOA  & R. ATANGANA ETÉMÉ (2000) : Macrolepiota globosa  nov. sp. (Agaricaceae) et Nothopanus nsimalenensis (Tricholomataceae): deux nouvelles espèces fongiques du Cameroun.  MYCOTAXON  76 :  267-278     (USA)
24)   Dominique Claude MOSSEBO (1998) : Etude de la polarité sexuelle chez Dacrymyces stillatus Nees : Fries (Basidiomycète).  CRYPTOGAMIE-MYCOLOGIE 19(4) : 285-300    (France)
25)   MOSSEBO D. C. & PEGLER  D. N. (1998) : Psathyrella yaoundeana sp. nov. (Agaricales,  Coprinaceae) from Cameroon. KEW  BULLETIN, Vol. 53(4) : 1001-1003    (Angleterre)

 

 


II. Laboratoire de Biotechnologie Végétales et Environnement

 

 

 


III. Laboratoire de Botanique-Ecologie